Sport

La course à pied : je m’y mets

Salut tout le monde!!

Aujourd’hui je vais aborder un sujet qui me passionne : le Running. Avant de vous donner quelques petits conseils, je vais vous parler de ma propre expérience.

Ma petite expérience :

J’ai commencé à courir assez jeune (10-12 ans). C’est bien sûr au collège qu’on commence l’athlétisme. Les autres sports en général ne me plaisaient pas. Je n’étais pas une grande adepte des sports collectifs. Alors que l’athlétisme offrait pas mal d’activité solo!! J’ai adoré courir le cross de l’école, et en plus j’avais un bon niveau. J’ai continué à courir pendant plusieurs années, juste pour le plaisir. Je n’étais pas du tout régulière et je ne cherchais pas d’objectifs précis.

Après mes études, j’ai trouvé un boulot qui me prenait énormément de temps. Je n’avais plus aucune motivation pour le fitness ou le running. C’était un peu l’endroit où je travaillais qui me bouffait la vie!! Mais je ne vais pas m’attarder là déçu, car on parle running et comment j’ai y pris goût. Je reprends un peu plus le running en 2014 où j’effectue ma première course officielle de 10 KM !! Après ça je continuais des sorties par-ci par-là.

En 2016, j’ai donc entrepris seule un rééquilibrage alimentaire. Mais j’avais aussi comme objectifs de reprendre plus sérieusement la course à pied. Pour m’aider, j’ai choisi une montre connectée GPS pour me suivre dans mon évolution. Et aujourd’hui ma Polar M400 ne quitte plus mon poignet.

Comment j’ai évolué :

Au début (avant d’avoir ma montre en avril 2016), j’allais courir des petites distances et jamais plus de 20 à 30 min. Bien sûr la première sortie est toujours traumatique pour le corps. On se retrouve toujours avec au moins deux jours de courbatures. Mais ça ne m’a pas freiné, j’ai continué les sorties 2 fois par semaines, après 3 fois. Je n’ai jamais dépassé 3 séances par semaine, car c’est très suffisant.

A chaque sortie, j’essayais de grappiller un kilomètre jusqu’à dépasser les 10 km !!! Donc après cela, 10 km ne faisait plus peur. Au bout de 5 mois j’effectuais ces 10km en environ 1h.

Être régulière dans mon entraînement m’a permis d’atteindre un objectif pour une course de 10km, qui était de terminer en moins d’une heure. Après ça, je ne me suis plus vraiment arrêter, j’ai couru tout l’hiver, sous la neige ou parfois la pluie. J’ai ensuite voulu plus me défier en m’inscrivant à un semi-marathon. Ça été une chouette expérience.

Aujourd’hui je continue de courir et j’adore ça. Avant tout, il faut le faire par plaisir. Quand je ne m’entraîne pas à une course, je n’effectue que 2 sorties par semaines.

Mes petits conseils :

En premier, il faut savoir si vous aimez courir et pourquoi vous voulez courir. Ça doit être un plaisir, un moyen de déstresser de votre journée. Ne le faites pas parce que c’est à la mode et que beaucoup de monde cours. Si c’est la première fois fixez-vous un objectif réalisable, par exemple courir 10min, ou 1 ou 2 km. Comme je vous en ai parlé avant, lors de la première sortie on se retrouve souvent avec des courbatures. Après ça vous pouvez récupérer quelques jours, et quand vous êtes prêt à repartir allez-y en augmentant toujours un petit peu votre temps ou parcours.

Mon deuxième conseil, c’est de ne pas courir plus de 3 fois par semaines (il y a sûrement que les grands athlètes qui le font). Votre corps à besoin de récupération entre vos séances. Et le surentraînement peut causer blessures ou très grande fatigue.

Avant de partir courir : Bien s’équiper (chaussures running, brassière adapter pour les femmes), s’échauffer 5 min (surtout en hiver quand il fait froid). Par temps chaud, prendre de l’eau avec, mettre de la crème solaire si besoin, casquette et lunette!

Pendant : Au début quand je courais, pour me motiver j’écoutais de la musique. Quelque chose qui bouge bien!! Aujourd’hui j’aime courir sans musique et profiter du paysage et du bruit des oiseaux. Mais si vous avez besoin d’un petit coup de pouce, la musique c’est l’idéale 😉 Pensez, surtout en été, à bien vous hydrater pendant et après la sortie.

Après : Penser à bien vous hydrater une fois rentré. Pour les étirements, je conseille de le faire plusieurs après. Car souvent quand on le fait tout de suite après on ne ressent pas toute suite les douleurs et on risque de faire plus de mal qu’autre chose. Donc je préfère le faire plus tard, et on ne tire pas comme une folle. Ça doit être fait doucement sans douleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *