Sport

Compte Rendu : Trail Blanc Diablerets 10K

Bonjour à tous!!

Aujourd’hui je vous retrouve avec un nouvel article sur le sport cette fois! Un compte rendu sur ma première course officielle de l’année 2018!

Pour commencer cette course n’était pas prévue du tout! Je suis tombée dessus par hasard le mercredi (donc 3 jours avant) et c’était le dernier jour pour s’inscrire depuis internet! Alors je me suis dit, allons-y !! J’ai entendu parler souvent de Trail Blanc, alors il fallait bien tester ça 😉 Il y a deux formats, 10 km et 21 km, pour mon premier c’est mieux de prendre le 10 km!

Avant la course :

Comme toutes les veilles de course, je ne dors jamais très bien! C’est toujours un peu le stress! Je prépare toutes mes affaires la veille pour être sûr de rien oublier! J’arrive pour retirer mon dossard, ici il neige beaucoup mais il ne fait pas trop froid, et vu le dénivelé qui m’attend pas besoin d’avoir trop de couche d’habits.

Le départ :

Il est bientôt 14h30, et il est l’heure d’aller sur la ligne de départ. Il neige toujours beaucoup, je m’échauffe un peu. Et voilà le départ est donné!! Les premiers mètres commencent déjà difficilement, c’est comme marcher dans du sable!! Alors ça promet pour la suite! On commence sur un faux plat, la neige n’est vraiment pas facile. Je ne suis pas partie vite, mais pourtant un poing de côté arrive et ne veux plus partir. Après 2 km on arrive sur une montée, ça m’aide à faire passer ce point de côté. Enfin!!

2 km – 5 km :

Ça grime bien, on est sur un chemin très escarpé. Et là courir est bien plus difficile, alors on marche. On est les uns derrière les autres! J’aimerai dépasser la personne devant moi, mais avec ce mini couloir c’est compliqué! Bon là ça commençait à être long, il fallait vraiment que je le dépasse!! Lors d’une énième montées, je pris mon courage et commença à courir sur les gros amas de neige juste à côté du chemin! Enfin j’étais devant, et j’ai pu avancer à mon rythme! C’est le genre de problème que l’on peut rencontrer souvent en Trail, un problème que l’on rencontre bien moins souvent en course sur route. Sur la route, c’est souvent plus large et il a toujours moyen de dépasser!

Enfin ça redescend un peu, on traverse un cours d’eau, oui oui réellement, on passe de la neige à l’eau!! Heureusement que des pierres sont là pour traverser lol

C’est vers le 5ème kilomètre que se trouve le ravitaillement. Je n’ai pas besoin d’eau, j’en porte déjà sur moi. Mais un bout d’orange va me faire du bien 😉

5 km à la fin :

C’est après ça que la partie la plus dur va commencer! On est dans la partie avec le plus grand dénivelé! Impossible de courir, ça ne fait que monter monter…. Parfois j’ai l’impression qu’un pas en avant me fait reculer de deux…. Ce n’était pas facile de ne pas pouvoir aller plus vite! Au bout d’un moment je sors ma compote que j’ai prise avec moi. J’ai besoin d’un petit peu de carburant pour finir cette montée.

On arrive au point culminant près de 1359 m d’altitude!! Vraiment pas mécontente d’arriver là-haut, mais la descente promet d’être un peu plus folklorique! Avant d’amorcer la descente, des bénévoles nous disent de bien faire attention à la descente, c’est très gelé!!

Alors en effet, c’était bien gelé!! Je crois qu’ils ont oublié de nous dire de prendre nos skis avec nous pour la descente mdr. Je pense avoir fait 80% de la descente en glissant sur mes deux pieds les fesses dans la neige! De toute façon je pense que c’était le moyen le plus simple pour descendre 😉 On arrive au bout de cette descente, et là le faux plat pour retourner vers le village et l’arrivée! Je peux enfin courir et là, ça sera jusqu’au bout!

Je franchie la ligne d’arrivée en 1h27min47sec! Je suis 47ème sur 102 femmes. Ce n’est pas trop mal pour une première, surtout que je n’étais pas entraîné pour ça! J’ai vraiment adoré! Sauf la programmation de ma montre, elle fait des pauses automatiques si je m’arrête! Sauf qu’elle la fait régulièrement pendant les montées!! Bon ok je n’avançais pas assez vite pour elle, mais j’aurai bien voulu la voir elle!! Lol!! Enfin tout ça pour dire que c’était un peu énervant, et que le résultat sur ma montre niveau kilomètres, n’était pas très juste. Je n’étais pas là pour le chrono, mais pour me changer un peu et sortir de ma zone de confort!!

Pour conclure, je pense refaire ce type de course, et ça me rassure un peu sur mon niveau pour un de mes objectifs de cette année => Mon premier Trail de plus de 17km avec 1100m de D+!! Mais avant ça il y aura les 20 km de Lausanne!

Pantolon @ascis; Pull maanche longue @puma; Cache-cou, Gants, sac @decathlon; Chaussures @Adidas ; Bonnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.